Hanoï et la baie de Ha Long 2

À Hanoi, les lieux à visiter sont innombrables. Situé au nord-est du lac Hoan Kiem, sur la Place Ba Dinh, le mausolée d’Hô Chi Minh est un monument géométrique construit dans le style soviétique sur trois étages. C’est ici que repose la momie du «Vieux Père de la Nation ». Au sud-ouest du mausolée, il ne faut pas manquer de voir la pagode au Pilier Unique. Construite sur un seul pilier, elle ressemble à une fleur de lotus sur une tige. A côté se trouve le musée Hô Chi Minh qui retrace la vie du leader de son enfance à sa mort. Le musée des Beaux-Arts est situé dans un bâtiment d’époque coloniale. Il présente un panorama du patrimoine artistique du Vietnam.

Au nord du district de Ba Dinh se trouve le lac de l’Ouest, appelé aussi « lac de la Soie Blanche ». C’est le plus grand lac légué par le fleuve Rouge à Hanoi. Situé sur la rive sud du lac, le temple QuanThanh est dédié au génie gardien du Nord «TranVu », vainqueur d’un renard à neuf queues qui terrorisait la région. En face du lac Hoa Kiem, le visiteur peut assister chaque soir à des spectacles de marionnettes sur l’eau. Comme à Java en Indonésie, le spectacle de marionnettes relate avec humour les grandes phases de l’histoire du pays et les relations que les Vietnamiens entretiennent avec le monde des génies et des animaux. A quelques minutes en cyclo-pousse, se trouve le quartier des « trente six rues », l’un des endroits les plus pittoresques de Hanoi. Les noms de rues commencent tous par « Hang » qui signifie marchandise. Chaque rue a son commerce, son artisanat, son charme et le sourire lumineux de ses habitants. On y trouve la rue de la soie, la rue du coton, la rue des fabricants de bouteilles, la rue des volailles, la rue de la métallurgie, la rue du papier et des objets votifs.

Rue Hang Bac Hanoi

rue Hang Bac Hanoi

Près du marché, le pont Paul Doumer étire sa carcasse sur 1 860 mètres de long entre les deux rives du fleuve. Il a été construit à la fin du XIXe siècle, à l’époque où les Français occupaient Hanoi et il rappelle l’architecture métallique de Gustave Eiffel. Appelé aujourd’hui pont Long Bien, il sépare la vieille ville des quartiers d’habitation du nord-est. Interdit aux voitures, il est emprunté chaque matin par des nuées de vélos.

A voir: voyages au Vietnam | circuit nord vietnam 10 jours | tour Ninh Binh | voyage vietnam cambodge 12 jours | Circuit 12jours au vietnam

A la fin du XIXe siècle, Hanoi est sous domination française. L’administration française décide de construire toute une série de quartiers français sur le modèle d’« un petit Paris ». L’avenue de l’Opéra en constituait l’axe principal. Avec ses librairies, ses cafés et ses galeries d’art, elle débouche sur l’Opéra qui ferme la perspective. Achevé en 1911, après dix ans de travaux acharnés, cet édifice majestueux peut accueillir plus de 870 personnes. Il ressemble étrangement à l’Opéra Garnier. Les architectes construisent de larges avenues bordées par des bâtiments imposants de type haussmannien.

Un peu plus loin, les villas des colons français aux façades délavées donnent à Hanoi un côté carte postale ancienne et rappellent l’architecture des années 1905. A ce moment-là, les architectes adoptent un « style indochinois » caractérisé par des piliers élancés et des auvents en tuiles demi-rondes avec une alternance de pierre et de bois. Cette expression architecturale correspond plus à la volonté de dialogue et de communication entre la France et le Vietnam. Elles sont magnifiques avec leur jardin de bougainvillées et de flamboyants.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*